Grand Dérangement

Grand Dérangement
Crédit photo
Source: page Facebook
Baie Ste-Marie
Nouvelle-Écosse
Membres du groupe
Monique Comeau, Daniel LeBlanc, Briand Melanson, Jean-Pascal Comeau, Charles Robichaud

Grand Dérangement est un groupe de la Baie Sainte-Marie, une région acadienne au sud-ouest de la Nouvelle-Écosse. Grand Dérangement...le nom même du groupe dévoile une prise de conscience particulière au sujet de son histoire. Le nom reflète également un aveu de la part des musiciens de vouloir 'déranger' les auditeurs. La musique excite et le spectacle flatte le regard. Le feu danse...le violon brûle.

Le groupe est éclectique dans son approche musicale, pigeant de diverses sources d'inspiration, notamment parmi la chanson d'expression française, la musique Celtique, le rock, le folk, et les comédies musicales de Broadway. On ne peut pas non plus négliger les pièces instrumentales. Les compositions de Daniel LeBlanc (guitare, violon) et Briand Melanson (batterie, percussion) ne sont pas que des simples interludes mais plutôt des pièces entraînantes avec leur propre cachet. Les rythmes sont endiablés, les danseuses captivantes.

Grand Dérangement est très ambitieux dans le marché qu'il cible, et très déterminé à se faire une réputation internationale. Le groupe joue un rôle d'ambassadeur et la popularité du groupe est en ascendance en Europe et aux États-Unis. Les musiciens élèvent le profil des Acadiens et les chansons de Michel Thibault élèvent les standards de la chanson acadienne contemporaine.

Certaines chansons de Grand Dérangement reflètent un métissage artistique ancré dans les traditions acadiennes mais elles sont toutefois enrobées d'une présentation qui est résolument moderne. Notons, par exemple, "Mariette" et "L'homme à point d'accent," deux chansons qui font un manifeste de l'accent de la Baie Sainte-Marie mais de façon tout à fait moderne.

Grand Dérangement tient une place tout à fait spéciale dans le monde de la chanson d'expression française. Le groupe fait le lien entre l'ancien et le nouveau, le local et l'universel. Leurs disques et leurs spectacles nous permettent de témoigner la création d'un nouveau patrimoine acadien, un qui survivra pour aussi longtemps que la culture acadienne même gardera son élan et son entrain. (Source: page Facebook)