Michelle Smith

Michelle Smith

J’habite Caraquet, dans la Péninsule acadienne,mon talent s’est manifesté toute jeune et la formation en arts plastiques que j’ai commencée au cégep du Vieux Montréal m’a donné l’élan pour poursuivre ma recherche en tant qu’artiste autodidacte.

Je suis une artiste multidisciplinaire et j’ai approfondi mes aptitudes au sein de différents collectifs. En musique, on a pu m’entendre au sein des formations Les Particulières et Miel et Magenta. En arts visuels, on a pu apprécier mon travail lors de plusieurs expositions du groupe Existe, lors de différentes éditions du Festival des arts visuels en Atlantique, dans plusieurs projets collectifs et des écoles de la péninsule et dans différents évènements communautaires.

Attirée par plusieurs formes d’art, j’utilise régulièrement des objets ou matériaux trouvés afin de leur donner un second souffle. Mon processus de création propose une alternance entre une production fantaisiste, voire allégorique et des œuvres plus marquantes, significatives de mon cheminement artistique. La palette chromatique dont je me sers pour créer mes œuvres est vibrante et animée.

Mon style intuitif reflète parfois la fantaisie du moment et, d’autres fois, traduit ce qui surgit pour exprimer un état à saisir, plus personnel, plus intime. Faire son autoportrait, c’est en quelque sorte une façon d’écrire sur soi, sur son travail, sur la relation de soi dans le monde.

La juxtaposition du figuratif et de l’abstrait reflète le réel et l’onirique; des éléments de surréalisme surgissent parfois dans mon travail exploratoire. Il y a un côté mandala à mon rythme de création, comme une logique organique liée à son processus de création.

Je m’intéresse à l’art depuis toujours et crée en suivant le courant de ma vie... éphémère, aléatoire, mais c’est toujours inspirant. Mon leitmotiv se dessine à travers les années... une quête à la recherche de l’équilibre entre créativités et le laisser être.