Patsy Gallant

1948-
Patsy Gallant
Crédit photo
Source page Facebook
Campbellton
Nouveau-Brunswick

Patsy Gallant enregistre son premier disque en 1967 et participe à de nombreux spectacles de variétés télévisés. Dans les mois qui suivent elle présente son tour de chant à la Place des Arts de Montréal avec en vedette nul autre que Charles Aznavour. En 1971, on l'invite à faire partie de l'émission hebdomadaire Smash de Radio-Canada en compagnie d'Olivier Guimond, de Denis Drouin et des vedettes chanteuses de l'heure, dont Christine Charbonneau, qui joue par la suite un rôle prépondérant dans la jeune carrière de la chanteuse. Dans les mois qui suivent, Charbonneau lui écrit la plupart des textes de ses deux premiers albums français d'importance, soit l'album éponyme          «Patsy Gallant» en 1972 et «Toi l'enfant» en 1974. Ce dernier inclut son interprétation de la chanson originale de Charbonneau "Les femmes" qui devient un hit en France en 1976, chantée par Sheila. Les deux albums paraissent chez Columbia Records. On y trouve "Tout va trop vite", "Le lit qui craque", "Un jour comme les autres", "Thank You Come Again" v.f.. Ces chansons lancent la carrière de la vedette montante et lui assurent ses premiers succès en français au palmarès québécois. Elle fait une première percée en France en 1972 avec l'album "Patsy Gallant" qui paraît chez CBS. On en extrait plusieurs quarante-cinq tours dont deux, "Pourquoi faut-il", "Un jour comme les autres" ainsi que "Cendrillon" et "Tout va trop vite" qui figureront dans la prestigieuse Série Gémini de CBS France 4. Parallèlement à ces succès, elle fait paraître en 1972 et 1973 ses deux premiers albums en anglais «Upon My Own» chez CBS et «Power» chez Columbia 5 mais ceux-ci n'atteignent pas la popularité ni les ventes de ses deux albums en français.

En 1976, Gallant intensifie sa présence en anglais avec l'album "Are You Ready for Love" paraissant chez Attic. Son succès international «From New York to L.A.» emprunte la mélodie de «Mon pays» de Gilles Vigneault. Ce disco très dansant fait connaître Gallant dans tout le Canada ainsi qu'à l'international, tel qu'au Royaume-Uni, l'Irelande, l'Australie, les Pays-Bas, la Norvège, l'Afrique du Sud et la Suède. En 1977 et 1978, grâce à l'album "Are You Ready for Love", elle obtient aux Juno Awards le prix de la meilleure chanteuse de l'année, ce qui la consacre diva de la musique de danse et du disco.

En 1993, elle interprète le rôle de Stella Spotlight dans une nouvelle production de «Starmania» présentée de 1993 à 2001 au Théâtre Mogador de Paris. Michel Berger signe la musique et les arrangements de cet opéra-rock et Luc Plamondon en assure le livret et les textes des chansons. La mise en scène de cette présentation des années 1990 est de Lewis Furey. En 2002, Gallant participe à un nouvel opéra-rock de Luc Plamondon dont la musique est signée Romano Musumarra. Elle incarne le rôle de la marâtre dans "Cindy: Cendrillon 2002". Sortit le 26 février 2002, l'album du spectacle se classe no 24 en France et no 17 en Belgique francophone. Luc Plamondon, producteur du spectacle, reconnaîtra que cette comédie musicale est un échec commercial, malgré un disque d'or pour l'album avec plus de 100 000 exemplaires vendus.

Elle assume aussi le rôle de professeur de la troisième saison de Star Academy, elle était coach dans l'interprétation des chansons anglophones. Lors de la cinquième saison de Star Academy, elle est aussi professeur.

En 2015, Patsy Gallant publie l'album Patsy Gallant chante Piaf. Un disque entièrement autoproduit, dans lequel elle rend hommage à la grande Edith Piaf. En parallèle, elle prend part à la Tournée des Idoles Chartwell, en compagnie de Gilles Girard, Châtelaine, Claude Valade, Jean Nichol, Michèle Richard et Mario Lirette. (Source: Wikipédia)