Roger Lord

Roger Lord
Crédit photo
Source : Internet
Nouveau-Brunswick

Le pianiste canadien Roger Lord, originaire de Moncton au Nouveau-Brunswick, a été lauréat de premiers prix au Festival national de musique et au Concours de musique du Canada. Il a aussi été lauréat du concours Début de Radio-Canada/CBC et a joué en concert à 120 reprises sous la tutelle des Jeunesses Musicales au Canada et en Europe. Il a joué en concert à travers le monde dans plusieurs grandes villes dont Paris, Oslo, Vienne, Parme, Montréal, Melbourne, Buenos Aires, Santiago, Mexico, Quito, Le Caire, Tunis, Riyad, Kuala Lumpur, Saigon, Séoul, Pékin, Shanghai, Tokyo, etc. Il a été soliste avec des orchestres symphoniques au Canada, en Amérique du Sud, en Europe et en Asie.

Surnommé « le Prince canadien du piano » par le China Daily, Roger Lord a joué dans des salles prestigieuses telles que le Grand palais du peuple situé sur la Place Tiananmen et le Théâtre de la Cité interdite à Pékin, la Salle He Luting à Shanghai, le Teatro Colón à Buenos Aires, l’Auditorium Niccolo Paganini à Parme, l’Opéra du Caire, l’Acropolium de Carthage à Tunis, le Centre des Arts de la scène Sejong à Seoul, etc. Les critiques sont enthousiastes et soulignent « son habile talent, sa grande subtilité, son entière générosité d’émotion ainsi que sa grande maîtrise ».

Lors du 8e Sommet international de la Francophonie en 1999, Roger Lord a présenté un récital pour les chefs d’État de 52 nations. Il a aussi représenté le Canada à titre de pianiste lors des Jeux olympiques à Séoul en 1988 et à divers festivals à travers le monde dont au Festival international des arts de Shanghai et au Festival del centro histórico de Mexico qui attire plus d’un million de spectateurs. En novembre 2004, il a lancé un disque consacré aux œuvres pour piano du compositeur et virtuose du 19e siècle, Louis Moreau Gottschalk de la Louisiane, produit par la maison de disques SNE de Montréal. Ce disque a été finaliste pour un prix Éloizes de même que pour un prix ECMA et s’est de plus mérité la distinction spéciale «Bravos !!!» de Trad Magazine France. Le Conseil des arts du Nouveau-Brunswick lui a remis le « Prix Excellence » en musique en 2008. 

Le pianiste Roger Lord s’est rendu en Chine pour la première fois en 1999 et y a donné son premier concert avec orchestre symphonique dans la ville de Qingdao dans la province du Shandong. Il y est maintenant allé près de 30 fois pour offrir des prestations dans la plupart des régions et des grandes villes du pays. Il a été invité entre autres au Festival international « Gateway to Music » au Théâtre de la Cité interdite à Pékin en 2007, 2009 et 2011, ainsi qu’au Festival international des arts de Shanghai en 2014 et à la cérémonie d’ouverture de la 11e conférence internationale de l’Institut Confucius à Kunming en 2016 à titre d’invité d’honneur. Au début de 2013, il a été sélectionné pour  prendre part à l’un des prestigieux galas du Nouvel An chinois pour la télévision chinoise diffusé à des centaines de millions de téléspectateurs. À l’automne 2013, il est devenu « le premier pianiste non-chinois au monde à lancer un disque de musique chinoise pour piano » avec son disque intitulé «Trésors de Chine» qui a été enregistré dans le grand studio central de la radio nationale de Chine à Pékin avec l’assistant-réalisateur canadien Jeremy VanSlyke et le réputé réalisateur chinois Shen Yuanzhi.

Roger Lord a étudié au Canada à l’Université de Moncton, à l’Université McGill, à l’Université de Montréal ainsi qu’à Paris et à Strasbourg, en France. Il s’est aussi perfectionné à l’Académie de musique Gnessin dans le cadre des activités d’été de l’Institut de piano de Moscou. Il a été invité à siéger sur des jurys de prestigieux concours nationaux et internationaux de piano au Canada, aux É-U, en Malaisie et en Australie. Il détient un doctorat en musique de l’Université de Montréal et est présentement professeur de piano à l’Université de Moncton. (Source: site Web de l'artiste)