Sylvia LeLièvre

Sylvia LeLièvre
Crédit photo
Source : Site Web de l'artiste
Chéticamp
Nouvelle-Écosse

Sylvia LeLièvre a commencé à jouer de la guitare à l’âge de 13 ans. Elle a d’abord exploré le répertoire traditionnel mais plus tard elle s’est également intéressée à des artistes tels que Gordon Lightfoot et Simon & Garfunkel.

En 1965, la Beatlemania arrive à Chéticamp et Sylvia LeLièvre fait bientôt partie d’un groupe qui s’appelle The Phantoms, un groupe qui dure 25 ans. En 1980, Sylvia se joint à ses deux frères, Clarence et Roland, ainsi qu'à Ronald Bourgeois, et le groupe LeLièvre est né. Le groupe chante des chansons traditionnelles ainsi que des chansons composées par Ronald et d’autres artistes francophones contemporains. En 1982, elle fait partie du Rosewood Band, un groupe qui joue un mélange de country et de rock.

Au début des années 80, Sylvia LeLièvre commence à composer ses propres chansons et à se présenter en solo. Pendant l'été, elle donne des concerts au Parc national des Hautes-Terres de Cap-Breton. Sylvia n'est généralement pas portée à quitter son village natal pour tourner ailleurs au pays. Cependant, elle se présente au Gala de la chanson de la Nouvelle-Écosse en 1993, dont elle sort lauréate pour sa chanson Je t'appartiens. Sa victoire au gala lui permet d'enregistrer un album intitulé Avec Amitié (1997) avec l’assistance de Radio-Canada. À cette même époque, le groupe LeLièvre se réunit de nouveau. Quelques années plus tard, elle écrit La rose que j'aime tant, la chanson thème du Sommet des femmes. Plus tard, elle produit un album au profit de la recherche sur le cancer du sein. Ces jours-ci, Sylvia se présente souvent en solo dans la région de Chéticamp et elle prépare un nouvel album. (Source : Les capsules acadiennes)